Echange de fichiers clé USB

vs serveurs FTP et P2P

Geste très banal, la copie de contenus entiers de clé USB est devenue très rapide et des fichiers très lourds transitent ainsi en quelques secondes d’une clé vers un ordinateur. Oui, mais la lecture par nos moyens visuels n’en est pas accélérée pour autant, cela pourrait même être l’inverse. La remise d’un document complet par la magie de la clé USB, sans extraction préalable des données pertinentes, induit un allongement très significatif du temps de lecture à l’écran. On se repose la question du nécessaire équilibre entre temps de lecture à l’écran et impression du texte à lire sur papier. Plus directement liés à la transmission via Internet, le recours aux serveurs de fichiers est lui aussi en pleine expansion.

 

Les usages professionnels amènent à transmettre des fichiers plus lourds, non plus par courriel mais par des serveurs (FTP le plus souvent) qui rendent possibles des transferts descendants et montants distincts, mais avec des temps totaux de transmission beaucoup plus longs, même pour des fichiers compressés, surtout à partir de postes en configuration ADSL. Ces transferts via des sites de partage, qu’ils soient temporaires comme Yousendit (et tant d’autres) ou permanents comme Dropbox ou Google Documents, occasionnent à leur tour des consommations énergétiques accrues mais encore mal cernées.

Et là encore nous sommes tous concernés par le partage de fichiers sur le Net : l’exemple des échanges de photos sur Flick’R ou Picasa entre amis est bien connu … et bien sûr consommateur d’énergie. 

 

 

Une production

www.acidd.com

Partager

Plus de partage : affiche, code intégration vidéo, blog…

Avec le soutien de

Partenaires